- Il était une fois : Mitry les 11 et 12 novembre...

Bonjour,

Le samedi 11 et le dimanche 12 Novembre, c'est déroulé au boulodrome de Mitry-Mory,

le Challenge Italo COÏANIZ, rebaptisé pour l'occasion, "12 HEURES de Mitry-Mory".

Pendant presque identique, des "14 HEURES de Mitry-Mory", mais en formule "DOUBLES",

et étalé sur 2 journées au lieu d'une, 4 parties le samedi et idem le dimanche.

Sur 45 joueurs présents, seulement, 12 étaient licenciés en Seine et Marne, dommage.

Heureusement, d'autres comités, ont pallié à cette défection.

Ils sont venus de loin pour certains, Epernay, Sens, Paray-Vielle-Poste, Paris, Boulogne-Billancourt,

sans oublier Meaux, Courtry, Nangis et Saint-Germain-sur-Morin, ainsi que Le Perreux.

Les 8 parties, se sont déroulées dans une très bonne ambiance.

Le samedi soir, quelques équipes avaient pris une option, pour un bon classement final.

A l'issue de la septième partie, les choses devenaient plus claires, mais, les jeux n'étaient pas fait pour autant.

Deux équipes abordaient l'ultime rencontre, sans défaite, ni nul et une autre avec un seul faux pas.

Le hasard du tirage au sort, mettait aux prises, une des deux équipes à 7 victoires et l'équipe à 6 victoires.

L'autre invaincue, était quand à elle, opposée, à un adversaire moins bien classé, mais encore dans le coup en cas de victoire.

Au bout d'une heure de jeu, les deux premiers provisoire, avaient une confortable avance.

Mais d'un coup, leurs adversaires, revenaient au score et même, dépassaient au tableau d'affichage.

Après 11 heures et 58 minutes de compétition, il était bien difficile de faire un pronostic, sur les futurs gagnants.

Il fallait donc attendre la dernière mène de ces deux rencontres palpitantes, pour se faire une idée du classement final.

Sur le jeu 6, Alcard, malgré une annulation à une minute de la fin du temps, laissait Inghilléri, remporter cette rencontre.

Et sur le jeux 8, Labasque, était obligé de s'incliner, face à un Stéphane Dell'Oste des grands jours, Monsieur "but".

Voici quelques photos :

01

02
03

 

Avant de donner le résultat final, j'ai voulu, récompenser, les charmantes demoiselles qui nous ont fait l'honneur,

de participer à ces deux belles journées, avec, une petite fleur en souvenir.

11 2

Comme toujours, l'incontournable "Evelyne de Meaux"

12 4

"Chanchan des Gones"

13 4

"Patricia des Gones" en bleu et "Patricia de l'US Métro" en blanc

41

Une mention particulière, pour "Valérie", mais pour m'avoir épaulé durant ces deux longues journées.

14 1

Une petite photo de groupe, où je suis bien entouré.
21

Il y a eu deux loteries, une pour chaque journée.

Le samedi, le 1er jambon avait pris la direction de Courtry.

22

Pour le dimanche, le 2ème jambon, à pris la direction d'Epernay, un plus petit est allé vers Saint-Germain-sur-Morin23

24

Stéphane et Romano, ne sont pas repartis les mains vides.

ET pour finir, le classement de ces "12 HEURES de Mitry-Mory 2017"

Les trois premiers ont fini avec 7 victoires chacun, le goal-average les a départagé

 

31

Inghilléri et Dalmassot de Courtry associés avec Spagnoli de Nice

ont brillamment remporté cette compétition

 

32

Labasque de Mitry-Mory et Paul Mariani de Dammartin

ont manqué de très peu la première marche du podium

 

33

L'équipe Alcard de Paray-Vielle-Poste, fini à la 3ème place

 

34

Les frères Paolino du Perreux, ont terminé dans le carré

 

35

Laude de Boulogne-Billancourt, fini 5ème

 

36

Ils étaient là, comme d'habitude, la famille Dell'Oste, 6ème

 

37

A la 7ème place, l'équipe Thierry de l'US Métro

 

38

dernier classé, l'équipe Andréac de Paray-Vielle-Poste, 8ème

 

et un grand bravo également aux 8 autres équipes participantes.

 

Je ne peux pas terminer, sans dire quelques mots sur le "staff"

 

41 1

 42

Un grand merci à Valérie et à Pierre pour m'avoir aidé, du matin au soir, durant ces deux grandes journées.

Dites vous bien, que si j'ai fait la plus grande partie du travail, sans eux, cette compétition, n'aurait pu avoir lieu.

 

J'espère que vous aurez apprécié ce petit compte rendu.

 

A bientôt au boulodrome de Mitry-Mory

 

Loïc


(Merci Loic, je crois que je vais demander une augmentation....FB)